09 octobre 2019

atelier du 16 mars journal

Les médiathèques de Créteil proposent au mois d’octobre un cycle d’animations et de rencontres autour des « Fake news ».

Mais c’est quoi une « Fake news » ?

L’expression anglaise  «  Fake News » signifie des fausses informations, des rumeurs, des complots ou encore des mensonges purs et simples.

L’objectif des « Fake news » est d’une part, de faire le « buzz » sur la toile et d’autre part, de faire de la propagande ou encore de la manipulation.

Les « Fake news » ont toujours existé, il y a 80 ans, un comédien Anglais avait effrayé la population en faisant croire qu’il y allait avoir une invasion Martienne. Dernièrement, l’un des exemples les plus connus est celui d’une vidéo montrant un homme à  l’aéroport de Miami après le passage de l’ouragan Irma. Il s’agissait en réalité d’un homme marchant dans une zone remplie d’eau à l’aéroport de Mexico.

Aujourd’hui, à cause de la puissance des réseaux sociaux, tout le monde peut diffuser des informations sans forcément les vérifier ce qui implique une accélération du partage d’informations  pas toujours justes. C’est pourquoi, de nombreux journaux se sont lancés dans le décodage des « Fake News ». Des enseignants ont mis en place des cours d’éducation aux médias afin de développer l’esprit critique. Il s’agit d’étudier, par exemple, des photos pour savoir si elles sont truquées ou non. Enfin, depuis 2017, de grands journaux mondiaux ont décidé de collaborer avec le réseau social Facebook afin de réduire la production de fausses informations sur ce réseau social. Ainsi, des journalistes « Facte-checkers » vérifient tous les jours la véracité des informations. En cas de « Fake news », une phrase d’alerte est mentionnée sur le lien Facebook.

Afin de ne pas tomber dans le piège des « Fake News », il y a des réflexes à acquérir comme, par exemple, vérifier la source de l’information ou encore lire l’article en entier et pas seulement le titre de l’article.

Et pour finir, quelques conseils, plutôt que de croire n’importe quelles informations sans réfléchir, un minimum de prudence est nécessaire. Gardez toujours un esprit critique et les yeux bien ouverts !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *