Archives mensuelles : janvier 2019

30 janvier 2019

atelier du 16 mars journal

La séance s’est axée autour de la journée européenne de la protection des données personnelles, qui a eu lieu lundi dernier.

Mais en quoi consiste cette journée et pourquoi existe-t-elle ?

La journée européenne de la protection des données à caractère personnel est une initiative du Conseil de l’Europe relayée par la Commission européenne qui a proclamé solennellement le 28 janvier de chaque année comme journée de protection des données. Cette journée a eu lieu pour la première fois le 28 janvier 2007.

Son but est de sensibiliser les citoyens européens sur l’importance de la protection de leurs données personnelles et du respect de leurs libertés et droits fondamentaux, en particulier de leur vie privée. Dans la vie quotidienne, de nombreuses informations personnelles sont enregistrées dans des fichiers, communiquées à des tiers, rapprochées avec d’autres données ou ont des utilisations diverses, effet multiplié par l’apparition de technologies nouvelles et nomades.

En effet, quand nous utilisons les réseaux sociaux, les sites d’achats ou encore les sites de recherche sur internet, il nous arrive de donner des renseignements personnels comme notre nom, notre âge, notre adresse…Protéger ses informations personnelles c’est empêcher que nos informations soient mal utilisées par des personnes mal attentionnées.

Mais comment fait-on ?

Depuis mai 2018, les pays européens appliquent le RGPD, le Règlement général sur la protection des données. Il s’agit de nouvelles règles qui permettent de mieux nous protéger en ligne. Par exemple, les sites Internet et les applications n’auront plus le droit de collecter des informations sur les enfants de moins de 13 ans et pour les enfants de 13 à 16 ans, les parents doivent donner leur accord. Ainsi, grâce au RGPD, chaque citoyen a le droit de récupérer ses informations personnelles, de les corriger ou encore de les effacer. Les entreprises qui enfreignent le règlement risque plusieurs milliards d’euros d’amande. Ainsi, la protection des données personnelles est un droit fondamental reconnu par tous les pays européens.

22 janvier 2019

Aujourd’hui, la séance s’est axée autour d’un phénomène très rare qui s’est produit dans le ciel dans la nuit du 21 janvier dernier, à savoir, l’éclipse totale de lune, couplé à la « Lune de sang ».

En France, les villes de la côte atlantique et Paris notamment, ont bénéficié d’un ciel relativement dégagé pour observer ce phénomène à l’œil nu.

Mais concrètement que s’est-il passé dans le ciel ?

Le Soleil, la Terre et la Lune étaient parfaitement alignés, dans cet ordre et  à 5h41, pour une durée de 62 minutes, la Lune s’est alors naturellement « éclipsée » dans l’ombre de la Terre. Ensuite, comme par magie, à 6h12,  la Lune est devenue rouge sang. Cette couleur provient de l’éclairage par les rayons du Soleil, après leur passage dans l’atmosphère de la Terre.

Pour mieux comprendre ce phénomène, regarde ce schéma :
schema-eclipse-620x140

 

La prochaine éclipse lunaire n’aura pas lieu avant 2022.

 

15 janvier 2019

atelier du 16 mars journal

Toute l’équipe de la médiathèque des Bleuets vous souhaite une très belle année 2019, remplie de découvertes et de belles lectures !

Nous avons jusqu’ à la fin du mois pour souhaiter la bonne année à nos proches et connaissances en leur faisant la bise mais existe-t-il d’autres façons de se souhaiter la bonne année dans le monde ?

En France, à minuit pile, c’est champagne et embrassade sous le gui lors du repas du réveillon du 31 décembre. Les convives mangent, dansent, chantent et lancent des cotillons, une façon de dire en revoir à l’année écoulée et bonjour à la nouvelle année que l’on se souhaite joyeuse.

Mais dans les autres pays comment cela se passe-t-il quand sonnent les douze coups de minuit ?

Les Brésiliens sont vêtus de blanc et festoient sur une plage illuminée de milliers de bougies. Ils s’offrent en cadeau 3 culottes. Une culotte de couleur bleue pour souhaiter une bonne santé, une culotte verte pour la chance et enfin, une culotte rose pour l’amour.

Les New-Yorkais chaussent des lunettes extravagantes et s’embrassent sous une pluie de confettis.

En Italie du sud, c’est une pluie de vaisselle qui inonde les rues. De vieux objets sont jetés par les fenêtres symbolisant ainsi, la mort de l’année écoulée.

Les Danois quant à eux, tapent avec force sur les portes des voisins pour annoncer la nouvelle année.

Ou encore, les Belges se souhaitent prospérité et richesse en plaçant une pièce de monnaie sous leur assiette.

Mais si toutes les traditions semblent être différentes, les vœux de bonheur et les embrassades sont les même partout dans le monde !