10 octobre 2018

atelier du 16 mars journalLa séance d’aujourd’hui, s’est axée à partir de la Semaine mondiale de l’espace qui se déroule, du 4 au 10 octobre.

Zoom sur la Semaine mondiale de l’espace :

Cette opération, qui a lieu chaque  année, permet de faire connaître les programmes spatiaux, les métiers de l’espace et inciter les plus jeunes à rêver d’embarquer, un jour, à bord de la Station spatiale internationale.

Depuis 2007, plus de 94 pays et près de 1,3 million de personnes ont déjà participé à quelque 2 250 événements liés à cette célébration, dans le monde.

Les dates de célébration de la Semaine mondiale de l’espace rappellent celle du lancement, le 4 octobre 1957, du premier satellite artificiel, Spoutnik I, et de l’entrée en vigueur, le 10 octobre 1967, du Traité sur les principes régissant les activités des États en matière d’exploration et d’utilisation de l’espace extra-atmosphérique, y compris la Lune et les autres corps célestes.

Chaque année, le Conseil mondial de la Semaine mondiale de l’espace retient donc un thème en étroite collaboration avec le Bureau des affaires spatiales des Nations Unies (UNOOSA).

Le Thème de cette année est : « L’espace rassemble le monde »

Une question a été posée  : « Est-ce que beaucoup de femmes sont allées dans l’espace ? »

En 1960, au moment du début de la conquête spatiale, aller dans l’espace était un domaine réservé aux hommes.

C’est Valentina Terechkova, une astronaute russe, qui alors qu’elle avait 26 ans, fut la 1ère femme à être partie dans l’espace, le 16 juin 1963.

Pour la France, c’est Claudie Haigneré qui, il y a 15 ans, est devenue la première astronaute Française et la première  astronaute Européenne à monter à bord de l’ISS. Elle est partie 2 fois dans l’espace, en 1996 et en 2001.

Aujourd’hui, sur 545 astronautes à avoir conquis les étoiles, seulement 60 sont des femmes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *